Fr
En

On y croit encore ?

Ce 17 novembre 2023, la température moyenne sur la planète a augmenté, pour la première fois, de 2° selon World Meteorological Organization. L’ONU publie un rapport prévoyant une hausse moyenne des températures comprise en +2,5° et +2,9% par rapport à l’ère pré-industrielle (~1850). L’Accord de Paris vise un accroissement de la température limité à 1,5° en 2100. Selon les études compilées par le GIEC, chaque dixième de degré compte et 1° d’écart en moyenne peut déclencher des réactions en chaîne radicales notamment aux pôles impactant tous les autres continents. L’ONU espère, avec ces nouvelles données infléchir les décisions de la COP 28 qui débutera à Dubaï à la fin du mois de novembre. L’accélération du réchauffement du climat n’est pas un fait nouveau. En revanche, ce qui est inédit, c’est la progression du nombre de personnes doutant de l’origine humaine du réchauffement climatique qui atteint désormais 23% en France selon Cluster 17.

 

La France ne néglige aucune solution. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu vient de lancer les COP régionales afin de décliner localement les ambitions tracées par le chef de l’Etat, le 25 septembre dernier, lors de la présentation de la planification écologique. Et la préfecture de Gironde rend un avis favorable pour le forage de huit puits de pétrole proches du bassin d’Arcachon argumentant que « le pétrole qui ne serait pas produit en France, serait certainement importé avec un coût environnemental bien plus élevé. »